L’association Habiter2030 va construire une maison… et la déplacer en Hongrie !
La Voix du Nord, presse

L’association Habiter2030 va construire une maison… et la déplacer en Hongrie !

Construire une maison à Villeneuve-d’Ascq, la déplacer à Lille, avant de l’envoyer en Hongrie… et la rapatrier en France, tel est le projet ambitieux d’Habiter2030. L’association, qui réunit 14 écoles, des enseignants, des formateurs et des professionnels de la région est sélectionnée pour participer à la compétition Solar Decathlon Europe (SDE) 2019.

Mercredi dernier, c’est une inauguration un peu particulière qui avait lieu au siège régional des Compagnons du Devoir, à Villeneuve-d’Ascq : celle d’un prototype d’habitation. Pour l’instant, la « maison » n’est qu’une structure en bois de trois étages. Mais, dans quelques mois, si tout va bien, elle sera complètement montée, économe en énergie et meublée.

Cette maison est construite par l’association Habiter2030, dans le cadre du SDE2019, une compétition universitaire internationale qui réunit de grandes écoles internationales autour d’un défi, celui de «  concevoir et réaliser une maison à taille réelle, économe en énergie (…) avec le soleil comme seule source d’énergie  ». Et pour cette édition 2019, le projet va encore plus loin, il faut penser réhabilitation de logements ; un enjeu important dans la région des Hauts-de-France où les maisons sont souvent «  thermiquement inefficaces  » et coûteuses à chauffer.

Une maison prête à voyager

Alors, étudiants artisans, concepteurs, architectes, designers… travaillent ensemble, main dans la main, pour réfléchir à des solutions durables pour «  améliorer thermiquement, d’ici à 2030, les maisons mitoyennes de la période industrielle  ». Leur prototype « martyr », le premier, a été monté rue de Babylone à Villeneuve-d’Ascq : «  C’est une première réalisation, pour voir comment monter et démonter le prototype  » explique Lucie D’hont, architecte et coordinatrice Habiter2030. Il sera ensuite déplacé à Fives Cail, à Lille, où des expérimentations seront faites, en intérieur et en extérieur.

Début 2019, un second prototype verra le jour, «  à partir des découvertes faites avec le premier  » et courant juin, celui-ci sera démonté et acheminé jusqu’à Szentendre, près de Budapest, en Hongrie, où se tiendra la compétition SDE2019. L’équipe aura ensuite 12 jours pour remonter la maison, qui restera «  2 mois sur place et sera habitée par des Hongrois  » indique Lucie D’hont.

Et après ? Même pas peur ! La maison sera une nouvelle fois démontée avant d’être ramenée dans la région Hauts-de-France et d’en faire le tour, pour montrer le travail énergétique réalisé. Elle sera aussi mise en lumière dans le cadre de Lille Capitale du Design, en 2020.

http://www.lavoixdunord.fr/418166/article/2018-07-17/l-association-habiter2030-va-construire-une-maison-et-la-deplacer-en-hongrie